CABINET OTTAVY

Bruno OTTAVY - Pauline MANGEANT

 

 

nous contacter
Avocats à la Cour d’appel de Montpellier
Avocats au Barreau de Montpellier
Mandataire en transactions immobilières

Qui sommes-nous ?

Bruno OTTAVY est avocat depuis 1999. Il est généraliste, intervient partout en FRANCE, et maîtrise aussi des «domaines d’intervention privilégiés».

Il est en outre Mandataire en transactions immobilières et, dans le cadre de cette activité, il prend en charge la vente, l’achat ou la location de votre bien immobilier.

Bruno OTTAVY est également chargé d’enseignement à l’École des Avocats de MONTPELLIER et il intervient au sein du Master II de Droit médical de la faculté de Droit de MONTPELLIER. Il a été aussi assistant en Droit civil au sein de la Faculté de Droit et d’AES de NANCY .

Pauline MANGEANT est avocate depuis 2012 et fait partie du cabinet OTTAVY depuis 2010. Elle est Major du Certificat de Droit des assurances de MONTPELLIER, titulaire d’un Master des Master II Droit des contentieux et du DU de droit des contrats et de la responsabilité.

Nos engagements

Nous nous engageons à vous recevoir sous 48heures maximum si votre dossier l’impose et nous répondons aux mails de nos clients sous 24heures.

Nous sommes joignables sur un téléphone portable et nous répondons nous-mêmes à vos appels.

Nous établissons avec vous, dès le premier rendez-vous qui est facturé 60 € TTC, une convention écrite fixant nos droits et obligations respectifs et comportant, en particulier, le montant des honoraires du cabinet.

Nous pouvons vous accorder des facilités de paiement.

Nous acceptons l’aide juridictionnelle, dans certaines matières, si vous y avez droit.

Nous fixons nos honoraires en fonction des diligences nécessaires à la sauvegarde vos intérêts et, pour les procédures habituelles, de manière forfaitaire.

Nous n’appelons les honoraires qu’au fur et à mesure des interventions faites en défense de vos droits.

Nous vous proposons d’appliquer un honoraire de résultat modéré, calculé sur les sommes obtenues ou économisées grâce à notre intervention, afin que, même si nul ne peut garantir un résultat compte tenu de l’aléa judiciaire, vous soyez totalement assurés de l’implication totale du cabinet dans le succès de votre affaire.

Nous sommes vos seuls interlocuteurs.

Nous nous engageons à ne jamais « filtrer » vos appels au moyen d’un secrétariat ou d’une plate-forme téléphonique.

Nous nous engageons à ne jamais faire sous-traiter votre dossier par d’autre que nous puisque l’avocat que vous rencontrez est celui qui fera tout lui-même et vous accompagnera jusqu’à la fin du litige ou du procès.

Nous nous engageons à vous offrir un service de très haute qualitégrâce à une formation juridique permanente, à des procédures internes très exigeantes, à un respect absolu des principes déontologiques de la profession d’avocat, dont fait partie le respect dû aux juridictions.

Nous nous engageons à être attentifs à vos demandes et à trouver aux problèmes qui se posent à vous une solution conforme à la loi.

Nous nous engageons, à tout moment, à respecter scrupuleusement les termes du serment d’avocat qui sont : « Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ».

L'arrêt du jour...

 

SALARIE INTERNET

C’est l’histoire d’un salarié dont les propos sur Internet sont repérés par son employeur…

Un salarié donne sur Internet son avis sur le licenciement d’un de ses collègue. En substance, il met en doute le motif du licenciement qui a été retenu, laissant entendre des agissements contestables de la part de l’employeur. Considérant que ce salarié a abusé de sa liberté d’expression, l’employeur le licencie à son tour pour faute grave.

Mais le salarié ne voit pas en quoi ses propos pourraient caractériser une faute grave : ils ne sont ni injurieux, ni vexatoires ; en aucun cas, ajoute-il, il n’a dénigré l’entreprise ni porté atteinte à son image. Enfin, il rappelle que le site sur lequel il a posté ses avis est plutôt confidentiel avec une audience limitée.

Ce qui convainc le juge pour qui le licenciement ne repose effectivement ni sur une faute, ni sur une cause réelle et sérieuse. Il en profite pour rappeler que l’exercice de la liberté d’expression des salariés en dehors de l’entreprise ne peut justifier un licenciement que s’il dégénère en abus, ce qui n’est pas le cas ici…

Protéger votre bonheur familial

DROIT DE LA FAMILLE, DES PERSONNES
ET DE LEUR PATRIMOINE

 

Divorce, séparation de corps, séparation de fait

Pension alimentaire, garde de l’enfant, droit de visite et d’hébergement

Régimes matrimoniaux et successions 

Adoption, PACS, concubinage

Changement de nom, de prénom ou d’état civil

Être à vos côtés dans les coups durs

ACCIDENTS – ASSURANCES
ET RESPONSABILITE

 

Indemnisation des victimes d’accidents de la route et d’accidents du travail

Indemnisation des victimes d’accidents médicaux et de maladies nosocomiales

Assurance crédit, assurance vie, assurance habitation et protection juridique

Troubles du voisinage

Responsabilité civile, pénale et administrative

Garantir la réussite de vos projets

DROIT DES CONTRATS
DROIT DE LA CONSOMMATION
DROIT BANCAIRE – DROIT COMMERCIAL

 

Inexécution et mauvaise exécution des contrats

Litiges liés aux ventes mobilières et aux ventes d’immeubles

Litiges locatifs : baux d’habitation, baux professionnels, baux commerciaux

Difficultés bancaires : surendettement, crédit immobilier, crédit à la consommation

Recouvrement de créances et contentieux commercial

Faire appel à un vrai professionnel de l’immobilier

MANDATAIRE EN TRANSACTIONS IMMOBILIERES

 

Sécurité juridique

Rémunération modérée et en fonction du succès de l’opération

Loyauté et véracité des informations transmises

Secret professionnel

Assurance professionnelle et garantie de représentation des fonds

BRUNO OTTAVY

98 allée Jacques Brel
34470 PÉROLS

Stationnement gratuit
Tramway ligne 3
Arrêt PÉROLS Centre

 

06 05 28 62 28

brunoottavy@yahoo.fr